Ma relation au maquillage (#1)

Hello les horcaziens, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un nouveau sujet: la relation que vous entretenez avec le maquillage. Ce sujet fera l’objet de plusieurs interviews par la suite, nous souhaitons VOUS donner la parole. C’est avec Léa Ricci, une adepte de makeup, que nous débutons. Que tu sois un(e) addicte ou un(e) anti makeup, nous t’invitons à lire cet échange avec ce qui est la base d’Horcaz, la bienveillance. 

Ma relation au maquillage par Léa Ricci ft Horcaz

Horcaz : Léa, nous aimerions te connaître un peu plus, tu peux te présenter à nous? Quel métier exerces-tu? (nous te posons la question parce que parfois, la relation est différente à cause du métier exercé.)
Léa
: « Bonjour, je m’appelle Léa, j’ai 21 ans. Je touche un peu à tous les métiers, mais mon métier favoris reste l’aide à la personne. Dans ce genre de métier, une bonne hygiène de soi compte toujours! »

H. : Pour toi, « maquillage », c’est synonyme de quoi?
Léa. : « Le maquillage, c’est un plaisir, mais également un art… Avec le maquillage, tu peux laisser ton imagination parler. C’est rare le ridicule en maquillage. J’aime beaucoup travailler les couleurs, faire du maquillage artistique, rendre mon teint lumineux… »

H. : Et si on te demandait de garder un seul article de maquillage, ce serait lequel? Léa : « Question très compliquée… Je serais partante pour dire le mascara… Car j’ai des yeux de cocker; sans, mes yeux tombent très facilement… »

H. : (Rire). Avec ton travail, trouves-tu le temps de te maquiller le matin avant de sauter dans ta voiture et commencer ta journée? Tu nous as dit que tu aimais les couleurs; reçois-tu des remarques de la part des personnes dont tu prends soin, ou de tes collègues?
Léa : « Lorsque je travaille, je me maquille pratiquement tous les jours et je passe environ 10 minutes dans la salle de bain. Je porte des maquillages colorés au travail. En maison de retraite, c’est vraiment très agréable, tu es couverte de compliments de la part des résidents. Les collègues, ça ne plait pas à tout le monde, c’est un milieu de femmes, alors il n’y a pas de questions à se poser là-dessus (rire), il y aura toujours des femmes qui diront « c’est un peu trop là », « comment oses-tu venir comme ça? »… Mais, comment dire… Je m’en fiche tellement que ça me donne encore plus envie de faire des looks extravagants!« 

H. : Et en dehors de ton travail ?
Léa : « Lorsque je ne travaille pas, je peux passer plusieurs jours sans me maquiller, ce qui laisse le temps à ma peau de respirer. Et lorsque je sors, je fais un maquillage plus poussé, je peux rester une heure dans la salle de bain… (Les finitions prennent toujours plus de temps (rire).) » 

H. : A qui le dis-tu (rire)! Donc pour toi, sortir sans maquillage, c’est… ?
Léa : « Sortir sans maquillage ne me dérange en aucun cas, même si parfois se pomponner le matin fait du bien! »

H. : Est-ce que tu dirais que le maquillage te fait te sentir plus belle/ plus confiante?
Léa : « Le maquillage donne une certaine confiance en soi, mais avant tout ça… Il faut tout de même s’aimer sans. Le fait de prendre soin de soi fait très souvent de nous des femmes épanouies dans nos vies. »

H. : On sait que tu es à l’aise avec le regard de tes collègues face à tes maquillages parfois très colorés, on imagine que du coup tu t’autorises un peu tout en maquillage? (look très rock/ sexy/ excentrique/ etc…) 
Léa : « Le regard des gens m’importe peu sur les maquillages que je porte, justement… Si les gens regardent mon travail, c’est tant mieux. Ils peuvent ne pas aimer, ils peuvent adorer, pour moi ce sera la même chose, tant que je me sens bien et jolie. Mon style de maquillage ne peut pas plaire à tout le monde, c’est comme un style vestimentaire. Tu auras toujours des vipères autour de toi. »

H.: Et tu as complètement raison! Est-ce que ça veut dire que le regard des gens change dans les rues quand tu portes un look simple vs plus marqué? 
Léa : « C’est très rare que les gens ne se retournent pas dans la rue lorsque je sors avec mes maquillages très colorés, mais doit-on vraiment se plier aux règles de la mode? Doit-on vraiment écouter toute critique négative? Pour moi, le maquillage est un art comme je l’ai dit plus tôt. Si un jour je veux me peindre le visage en bleu, je le ferai malgré les critiques que je pourrai avoir après ça. C’est mon visage, et c’est ma façon d’aimer le maquillage.« 

H. : Nous comprenons facilement que tu es une femme épanouie, que tu t’acceptes réellement, avec ta propre vision peut importe la façon dont tu es perçue. Pour finir sur cet échange: Que pourrais-tu dire à une femme qui n’ose pas porter des looks originaux par peur du regard des gens?
Léa
: « Amuse toi avec tes pinceaux et tes couleurs! Ne craint pas les critiques qui seront face à toi. Une femme a le droit de prendre soin d’elle comme elle l’entend. Tu veux mettre du bleu sur tes yeux et du vert sur tes lèvres? Fonce… Il n’y a rien de plus beau qu’une femme qui assume ce qu’elle est. Chaque maquillage est beau à sa façon et tu sauras qu’en général, les gens qui osent poser une critique sur ça… Ne savent pas eux même… Utiliser un pinceau. »


Tu souhaites intervenir, parler de ton histoire, de ce qui t’anime ou te fait peur ? Écris-nous !
Mail : contacthorcaz@gmail.com
Instagram : @horcaz
Youtube : Horcaz
Facebook : @horcaz


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :